Astuces pour décrire un lieu

A mon sens, l’écriture doit être sensorielle. Une bonne description d’un lieu, de l’ambiance permet de faire appel à tous nos sens et devient un bon moyen d’entraîner le lecteur dans son univers. En dehors des deux premières astuces, je vous propose ensuite quelques exemples tirés de La passe-miroir de Christelle Dabos car la fantasy regorge de belles descriptions imagées.

Voici 5 astuces pour essayer de décrire au mieux un lieu :

  • Prêter attention aux petits détails qui nous entourent lorsque l’on se balade. Je me suis prêtée au jeu et j’ai noté ce que m’évoquait l’automne au cours de mes dernières balades. Évidemment, ce texte n’est pas à inclure dans un écrit et n’est pas exhaustif. Prenez-le comme une base de sensations dans laquelle vous pourrez piocher des éléments pour décrire une scène. On peut aussi décider de faire un poème… Appréhender son environnement avec ses 5 sens permet d’aller plus loin qu’une simple description visuelle. Je ferai ce petit exercice pour chaque saison en utilisant plus ou moins la méthode de l’écriture automatique. Je serai ravie de lire vos descriptions, poèmes ou autres. Faites-moi signe si vous tenter.

Lire mon article sur l’automne

  • Inspirez-vous de photos d’ambiance, de lieux ou repensez à des scènes de film qui vous ont marquées et essayez de les décrire avec le plus de précisions possibles.
  • Décrire les émotions ou le point de vue d’un personnage dans un lieu précis permet aussi de poser le cadre, l’ambiance. Un même lieu peut dégager deux ambiances différentes en fonction de la personnalité du personnage, de son ressenti, ses émotions et de son histoire.

Ici, on a le point de vue de deux personnages. Le fait qu’Ophélie remette en cause ce qu’elle a sous les yeux, rend la description plus mystérieuse et apporte un élément supplémentaire à l’intrigue.

Ex :

– Extraordinaire, répétait-elle avec un sourire qui dévoilait ses longues dents […]. Ophélie se moucha, plus réservée. […] Elle observa l’herbe du gazon à ses pieds, […] puis les feuillages qui frémissaient dans le vent, puis le ciel rosi par le crépuscule. Elle ne pouvait taire un petit malaise en elle. Le soleil n’était pas à sa place ici […]. On n’entendait ni le chant des oiseaux, ni le bourdonnement des insectes.

La passe-miroir – Tome 1, pages 139-140 – Christelle Dabos
  • Pensez au lieu de l’action pour votre description. On sait que les mirages sont également présents au Clairdelune. Ici, cette particularité est utilisée par l’autrice. Malgré la fausseté des éléments, rien n’empêche de les mettre en valeur afin de donner une description plus imagée et de retranscrire cette belle ambiance nocturne. Cela permet également de retranscrire le ressenti du personnage.

Ici, on suit Ophélie fraîchement arrivée au Clairdelune.

Ex : Au lieu de violettes, elles traversaient maintenant un bois de saules pleureurs. Un petit air de valse flottait dans l’atmosphère. Ophélie leva les yeux et vit par-dessus les ondulations des feuillages, le château d’Archibald qui élançait ses tourelles blanches dans la nuit […]. Dans le ciel, la fausse lune était aussi éblouissante qu’un soleil de nacre et les fausses étoiles évoquaient un véritable feu d’artifice.

La passe-miroir – Tome 1, pages 290-291 – Christelle Dabos
  • Ajouter des éléments visuels et imagés pour donner de la profondeur à votre description. Attention, à utiliser avec parcimonie.

Ex : Suspendue au milieu de la nuit, ses tours noyées dans la Voie lactée, une formidable citadelle flottait au-dessus de la forêt. […] une énorme ruche reniée par la terre, un entrelacs tortueux de donjons, ponts […]. Constellée de fenêtres et de réverbères, elle réfléchissait ses mille et une lumières sur le miroir d’un lac. Sa plus haute tour, elle, harponnait le croissant de la lune.

La passe-miroir – Tome 1, page 132 – Christelle Dabos

Cet article n’est en rien exhaustif. L’idée est de donner quelques pistes simples sans se noyer. Et vous quels sont vos conseils et astuces ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *